[Acceptée] malisia39

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Acceptée] malisia39

Message  malisia39 le Dim 29 Nov - 21:18

Présentation IRL :
Je m'appelle Lily, je suis en 3 éme , ma passion est la danse mais ce qui passe juste après la danse ce sont les jeux vidéos, en particulier les RP. Je tiens cette passion de mes 2 grands frère, dont un qui fait des études d'informatiques . L'Antiquité est une période de l'histoire qui me fascine beaucoup : au collège, je suis en option latin . J'aime particulièrement les mosaïques romaines et la mythologie grecque, donc ce serveur ne pouvait pas tomber mieux . J'attends du serveur un cadre fixe où mon personnage pourrait évoluer dans une bonne ambiance .


Mon personnage :
Elle s'appelle Talia Aegle Olivia, a 16 ans, et vient de la cité d’Athènes . Talia est née dans une des familles les plus riches d'Athènes , la famille Acestes, qui était réputée pour sa richesse, mais aussi pour le traitement impitoyable du chef de famille envers ses esclaves et les prisonniers qu'il jugeait dans son tribunal.


La mère de Talia était quelqu'un de très aimant et chaleureux, elle adorait sa fille ; en fait, elle adorait tout le monde. Son époux était tout son opposé : il aimait faire du mal au gens, était très hautain et méprisait les esclaves.
On disait que les prisonniers qu'il jugeait n'avait aucune chance, que si leur tête entrait dans son tribunal un jour, elle se retrouvait dans un seau le lendemain.
La vie était plutôt simple entre eux, sa mère se taisait son père décidait. Ce qui rendait la vie très dure à Talia.

Comme toute jeune fille de 11 ans, Talia devait se marier mais elle n’était pas de cet avis-là : elle voulait partir à l'aventure, se battre contre les Mont-Maléins, monter dans un arbre, courir dans les rues librement, se baigner dans les rivières (pas dans les termes ou la chaleur est étouffante), se défendre quand les voisins l’embêtaient, arrêter d’écouter les leçons stupides de son instructeur, se marier avec l'homme qu'elle aurait aimé (même si pour ça son père l'aurait tuée), sortir et vivre comme bon lui semblait.


Elle rêvait de tout ça, mais la date du mariage arrangé avec son future mari, veuf de 50 ans, avançait. Talia l'avait déjà vu, sans savoir qu'elle allait devoir vivre avec lui, et il la dégoûtait. Ce mari avait vu toutes ses femmes disparaître, toutes mortes de maladie disait-on, mais cette maladie avait toujours les mêmes symptômes : dépression, bleus sur tout le corps, brûlures...


Le seul réconfort dans sa vie très cadrée était sa seule amie, sa servante Althea .
Althea était sans doute la plus chanceuse servante de la villa Acestes : elle était bien traitée, bien nourrie, même parfois trop, et surtout dispensée des punitions aux serviteurs du père de Talia, Olivier, qui voyait d'un mauvais œil cette amitié : « On ne mélange pas les patriciens et les chiens » disait-il.


Bref, Talia n’était pas heureuse, le mariage approchait, et elle savait qu'elle ne ferait pas long feu dans sa prochaine maison. Aussi la nuit avant la cérémonie, Talia, grâce à Althea, s’enfuit de la villa .
Malheureusement, Althea, elle, ne pouvait s’enfuir, n'étant pas citoyenne, les gardes auraient eu vite fait de la ramener. A contre-cœur, Talia, laissa sa seule amie . La jeune fille perdue dans les rues d'Athènes ne sachant que faire, regretta vite son choix d'abandonner Althea aux mains de son père. Elle revint sur ses pas, mais c’était trop tard :devant la façade du quartier des esclaves, Talia vit le corps criblée de coups de sa jeune amie. Son père avait certainement voulu faire un exemple pour les autres esclaves .
N'ayant plus aucune attache dans cette ville, Talia décida de monter au prix de ses derniers drachmes, dans un chariot en direction de la cité de Marathon .




Arrivée à la cité, elle fut vite déçue : Marathon ne ressemblait en rien à une cité de liberté ruisselante de bonheur, elle était misérable par rapport à Athènes . Mais pressée de trouver un travail pour manger à sa faim, Talia commença à demander à tous les commerçants, aubergistes, ouvriers, artisans, s'ils avaient besoin de main d’œuvre mais aucun n’accéda à sa requête. Impuissante, la jeune fille s’adossa à un mur et tendit la main pour demander l’aumône. Au bout d'une journée, elle n'avait pas assez pour un dîner. Le ventre gargouillant, elle garda précieusement les quelques drachmes accumulés et s'endormit dans la rue. Au petit matin, elle avait tellement faim qu'elle ne pouvait plus bouger. Elle sentait de loin les beignets fumants du commerçant du coin de la rue, elle avait tellement faim …


Elle aurait du se sentir mal, coupable, mais la faim contrôlait ses mains, le beignet était apparu comme par magie entre ses doigts, le gras luisant la faisait saliver, elle s’émerveillait tellement que le commerçant qui était il y a une seconde distrait par une autre affaire, se retourna et hurla « au voleur , au voleur ». Ne sachant pas comment réagir, la jeune fille allait se mettre à courir quand soudain des pièces retentirent sur la table du vendeur :«  Voilà ta paie pour ce beignet et pour un autre » le commerça grommela et tendit le deuxième beignet à la généreuse femme .


Reconnaissante, Talia discuta longtemps avec cette mystérieuse inconnue qui s’appelait Calissa . Elle apprit que l’habilité dont elle avait fait preuve était extraordinaire, qu'elle avait un don et que Calissa pourrait l'aider à mettre en profit ce don . On avait toujours appris à Talia que le vol était mal, qu'on lui couperait les doigts si elle les utilisait à mauvais escient . Mais cet apprentissage ne lui avait pas servi à grand chose depuis qu'elle était sorti de son cocon de malheur .
Pendant des années sa mentor lui apprit toutes les ficelles du métier, elle se découvrit aussi un don d’actrice : manipuler les gens, les mettre en confiance pour mieux les trahir, Talia savait le faire et cela lui plaisait. Mais ce côté de sa personnalité lui rappelait son père : « les chien ne font pas des chats » se disait-elle tristement .
Elle avait tous les atouts pour devenir la plus grande voleuse que la Grèce ait connue . Mais sa maîtresse, la dirigeante des Oi skiés (« des ombres »), la confrérie secrète des voleurs dans laquelle Talia avait fait son entrée trois ans auparavant, commençait à développer une jalousie tenace envers son apprentie .
Petit à petit, Calissa avait réussi à convaincre tout le conseil des voleurs que Talia était une menace qu'il fallait éliminer .
Donc le conseil donna une mission à réaliser extrêmement périlleuse, presque impossible, à la jeune fille. Mais le « presque » suffisait pour que Talia réussisse . Ce qui énerva de plus belle le conseil qui l'envoya à nouveau dans une mission encore plus périlleuse, mais sans oublier de prévenir le propriétaire des biens qui devait être volés...
Trahie et capturée, la jeune femme n'avait que deux sorts possibles : se faire couper les doigts ou pire, être vendue comme esclave .
La deuxième possibilité était plus rentable pour la confrérie : quelques drachmes en plus peuvent toujours servir .
C'est ainsi que Calissa Aegle Olivia, 16 ans fut vendue comme esclave et emmenée a la citée Asturia .


Informations RP :

Nom :Acestes
Prénom : Talia Aegle Olivia
Sexe : féminin
Âge : 16 ans
Taille : 1m68
Poids :50 kg
Rang social :esclave
Métier : prochainement (= voleuse et orfèvre toujours passionnée par l'argent^^ )
Ville d'Origine : Athènes

Informations HRP :

Login minecraft :malisia
Âge :14

Description du personnage :

Description physique : longs cheveux noirs, corps athlétique, teint mat, nez un peu aplati, grands yeux, assez grande bouche,joues creuses,petite cicatrice au niveau du flanc, grande beauté physique mais discrète.

Défauts et qualités


Qualités :
Habile de ses mains, intelligente, courageuse ,observatrice, manipulatrice .


Défauts :

manipulatrice, a du mal à faire confiance, radine, bavarde, un petit peu naïve ,têtue.

Compétence :

fonderie

Ennemis :

La confrérie Oi skies


Amis :
Althea ( morte)

avatar
malisia39

Messages : 3
Date d'inscription : 14/11/2015

Mon personnage
Nom/Prénom:
Métier:

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Acceptée] malisia39

Message  Hidekatsu le Lun 30 Nov - 15:56

Bonjour/bonsoir !

Pour commencer, ta candidature ne contient pas trop de fautes et ça fait plaisir. Ensuite ton texte RP est plutôt bien développé et accrocheur. Néanmoins ton personnage est un peu trop "parfait". Il réussit un coup que tu dis presque impossible à l'âge de 16 ans. Sur Asturia il n'y a personne de plus doué qu'un autre, tu ne peux pas être un dieu vivant. De plus tout tes vols seront décidé par des dés et donc par la chance. C'était le gros problème que j'avais noté. Autrement ta candidature est bien. 


Je voudrais que tu remodèles ton RP de façon à ce que ton personnage ne soit pas un surhomme.


Cordialement 

-Hide

_________________
avatar
Hidekatsu

Messages : 127
Date d'inscription : 11/06/2015
Age : 18
Localisation : france

Mon personnage
Nom/Prénom: Isaàk
Métier: Garde/Gladiateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Acceptée] malisia39

Message  malisia39 le Mar 1 Déc - 19:28

Bonjour
Merci d'avoir répondu si vite ainsi que pour la correction .
J'ai vu dans la liste des métiers que le métier d'orfèvre avait été supprimé, ne serait-il plus d'actualité ?
Je vous mets la version corrigée de mon texte.
Cordialement

Malisia



Elle s'appelle Talia Aegle Olivia, a 16 ans, et vient de la cité d’Athènes . Talia est née dans une des familles les plus riches d'Athènes , la famille Acestes, qui était réputée pour sa richesse, mais aussi pour le traitement impitoyable du chef de famille envers ses esclaves et les prisonniers qu'il jugeait dans son tribunal. 


La mère de Talia était quelqu'un de très aimant et chaleureux, elle adorait sa fille ; en fait, elle adorait tout le monde. Son époux était tout son opposé : il aimait faire du mal au gens, était très hautain et méprisait les esclaves.
On disait que les prisonniers qu'il jugeait n'avait aucune chance, que si leur tête entrait dans son tribunal un jour, elle se retrouvait dans un seau le lendemain. 
La vie était plutôt simple entre eux, sa mère se taisait son père décidait. Ce qui rendait la vie très dure à Talia.

Comme toute jeune fille de 11 ans, Talia devait se marier mais elle n’était pas de cet avis-là : elle voulait partir à l'aventure, se battre contre les Mont-Maléins, monter dans un arbre, courir dans les rues librement, se baigner dans les rivières (pas dans les termes ou la chaleur est étouffante), se défendre quand les voisins l’embêtaient, arrêter d’écouter les leçons stupides de son instructeur, se marier avec l'homme qu'elle aurait aimé (même si pour ça son père l'aurait tuée), sortir et vivre comme bon lui semblait. 


Elle rêvait de tout ça, mais la date du mariage arrangé avec son future mari, veuf de 50 ans, avançait. Talia l'avait déjà vu, sans savoir qu'elle allait devoir vivre avec lui, et il la dégoûtait. Ce mari avait vu toutes ses femmes disparaître, toutes mortes de maladie disait-on, mais cette maladie avait toujours les mêmes symptômes : dépression, bleus sur tout le corps, brûlures... 


Le seul réconfort dans sa vie très cadrée était sa seule amie, sa servante Althea . 
Althea était sans doute la plus chanceuse servante de la villa Acestes : elle était bien traitée, bien nourrie, même parfois trop, et surtout dispensée des punitions aux serviteurs du père de Talia, Olivier, qui voyait d'un mauvais œil cette amitié : « On ne mélange pas les patriciens et les chiens » disait-il. 


Bref, Talia n’était pas heureuse, le mariage approchait, et elle savait qu'elle ne ferait pas long feu dans sa prochaine maison. Aussi la nuit avant la cérémonie, Talia, grâce à Althea, s’enfuit de la villa .
Malheureusement, Althea, elle, ne pouvait s’enfuir, n'étant pas citoyenne, les gardes auraient eu vite fait de la ramener. A contre-cœur, Talia, laissa sa seule amie . La jeune fille perdue dans les rues d'Athènes ne sachant que faire, regretta vite son choix d'abandonner Althea aux mains de son père. Elle revint sur ses pas, mais c’était trop tard :devant la façade du quartier des esclaves, Talia vit le corps criblée de coups de sa jeune amie. Son père avait certainement voulu faire un exemple pour les autres esclaves . 
N'ayant plus aucune attache dans cette ville, Talia décida de monter au prix de ses derniers drachmes, dans un chariot en direction de la cité de Marathon .




Arrivée à la cité, elle fut vite déçue : Marathon ne ressemblait en rien à une cité de liberté ruisselante de bonheur, elle était misérable par rapport à Athènes . Mais pressée de trouver un travail pour manger à sa faim, Talia commença à demander à tous les commerçants, aubergistes, ouvriers, artisans, s'ils avaient besoin de main d’œuvre mais aucun n’accéda à sa requête. Impuissante, la jeune fille s’adossa à un mur et tendit la main pour demander l’aumône. Au bout d'une journée, elle n'avait pas assez pour un dîner. Le ventre gargouillant, elle garda précieusement les quelques drachmes accumulés et s'endormit dans la rue. Au petit matin, elle avait tellement faim qu'elle ne pouvait plus bouger. Elle sentait de loin les beignets fumants du commerçant du coin de la rue, elle avait tellement faim …


Elle aurait du se sentir mal, coupable, mais la faim contrôlait ses mains, le beignet était apparu comme par magie entre ses doigts, le gras luisant la faisait saliver, elle s’émerveillait tellement que le commerçant qui était il y a une seconde distrait par une autre affaire, se retourna et hurla « au voleur , au voleur ». Ne sachant pas comment réagir, la jeune fille allait se mettre à courir quand soudain des pièces retentirent sur la table du vendeur :«  Voilà ta paie pour ce beignet et pour un autre ». Le commerçant grommela et tendit le deuxième beignet à la généreuse femme . 


Reconnaissante, Talia discuta longtemps avec cette mystérieuse inconnue qui s’appelait Calissa . Elle apprit que l’habilité dont elle avait fait preuve était particulière, qu'elle avait un don et que Calissa pourrait l'aider à le mettre à profit . On avait toujours appris à Talia que le vol était mal, qu'on lui couperait les doigts si elle les utilisait à mauvais escient . Mais cet apprentissage ne lui avait pas servi à grand chose depuis qu'elle était sorti de son cocon de malheur . 
Pendant des années, sa mentor lui apprit toutes les ficelles du métier, elle se découvrit aussi des aptitudes d’actrice : manipuler les gens, les mettre en confiance pour mieux les trahir, Talia savait le faire et cela lui plaisait. Mais ce côté de sa personnalité lui rappelait son père : « les chiens ne font pas des chats » se disait-elle tristement . 
Elle avait tous les atouts pour devenir une grande voleuse . Mais sa maîtresse, la dirigeante des Oi skiés (« des ombres »), la confrérie secrète des voleurs dans laquelle Talia avait fait son entrée trois ans auparavant, commençait à développer une jalousie tenace envers son apprentie .
Petit à petit, Calissa avait réussi à convaincre tout le conseil des voleurs que Talia était une menace qu'il fallait éliminer . 
Le conseil donna donc une mission à Calissa, mais sans oublier de prévenir le propriétaire des biens qui devaient être volés...
Trahie et capturée, la jeune femme n'avait que deux sorts possibles : se faire couper les doigts ou pire, être vendue comme esclave .
La deuxième possibilité était plus rentable pour la confrérie : quelques drachmes en plus peuvent toujours servir .
C'est ainsi que Calissa Aegle Olivia, 16 ans fut vendue comme esclave et emmenée a la citée Asturia .
avatar
malisia39

Messages : 3
Date d'inscription : 14/11/2015

Mon personnage
Nom/Prénom:
Métier:

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Acceptée] malisia39

Message  Hidekatsu le Mer 2 Déc - 16:35

Bien, la modification me convient (tu aurais pu modifier ton sujet de base pour les quelques mots changés).

Pour ce qui est du métier d'orfèvre, il est inclut dans le métier de forgeron.

Candidature Acceptée


Je t'invite à télécharger teamspeak et à nous rejoindre sur le serveur en suivant les instructions ici : http://asturia.lebonforum.com/t169-comment-rejoindre-le-teamspeak-du-serveur ainsi qu'à télécharger le launcher du serveur disponible en haut du forum et à le lancer une première fois.
Je t'invite aussi à lire le sujet : http://asturia.lebonforum.com/t68-que-faire-une-fois-accepte

 
Tu seras intégré Mercredi 05 Décembre à 17h00

Cordialement

-Hide

_________________
avatar
Hidekatsu

Messages : 127
Date d'inscription : 11/06/2015
Age : 18
Localisation : france

Mon personnage
Nom/Prénom: Isaàk
Métier: Garde/Gladiateur

Revenir en haut Aller en bas

Probleme de connection

Message  malisia39 le Sam 5 Déc - 17:00

Bonjour
Aujourd'hui, j'ai voulu me connecter pour faire partie de la vente aux esclaves mais je n'ai pas reussi à installer le launcher.
Pourriez-vous m'expliquez s'il vous plait comment il faut faire?

Merci d'avance

Cordialement
avatar
malisia39

Messages : 3
Date d'inscription : 14/11/2015

Mon personnage
Nom/Prénom:
Métier:

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Acceptée] malisia39

Message  Averilldu59 le Sam 5 Déc - 17:03

Il suffit de le télécharger via le lien sur la page d'accueil du forum et ensuite d'exécuter le fichier avec java. Si tu as des soucis, connecte-toit sur TS afin que nous puissions t'aider...

_________________
avatar
Averilldu59
Fondateur

Messages : 399
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 26

Mon personnage
Nom/Prénom: Averill Kostas
Métier: Roi, Viticulteur

http://asturia.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Acceptée] malisia39

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum