Procès du 24 Métageitnion de l'an II (Médiosys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Procès du 24 Métageitnion de l'an II (Médiosys)

Message  xypatya le Mar 25 Aoû - 11:05

Hrp: 
Pour plus de compréhension et de fun 
Les paroles criées seront en Rouge
Les actions et les réactions en Bleu 
Les paroles normales en noir.


RP:

Procès de Médiosys (agriculteur) en ce jour du 24 Métageitnion de l'an II.

Personnes présentes au procès :

Le Roi Averill Ier

Le Consul et Juge Minos

Mediosys  l’Accusé

L'Énomotarque Sven

Le garde Achille

Le Grand Sénateur Arthuros

Scribe Damara

Retranscription Intégrale du Procès:

Consul Minos : L’accusé ici présent est accusé de Délit de fuite, Embargo et Complot contre la cité.

Consul Minos : J’appelle les témoins !

Le Grand Sénateur Arthuros : Je suis témoin.

Consul Minos : Intendant Arthuros, Nous vous écoutons !

L’accusé regarde le témoin.

Le Grand Sénateur Arthuros : Cet homme était l’esclave de Theodoros durant ces menaces. Nous pourrions penser qu’il était sous l’influence de son maître… Mais non, il se revendique Philosophe donc il avait pleinement conscience de ce qu’il faisait. Son champ  a été bizarrement saccagé… Par des soi-disant bandits…Et je n’y crois pas du tout…. Puisque ça arrangeait ses plans… Le fait de stopper le ravitaillement en nourriture.

Car il savait, et je lui avais bien indiqué, que nous allions le forcer à travailler pour continuer le ravitaillement… Je pense avoir terminé…

Consul Minos : Bien ! Témoin suivant ? 

L'Énomotarque Sven : Je suis témoin pour un autre fait.

Consul Minos : Allez-y !

L'homme s'avance à la barre et enlève le casque de son armure.

L'Énomotarque Sven : Pendant que nous cherchions Théo j’ai vu un champ illégal en dehors de la cité étant donné les dires il en était en fait l’utilisateur. J’y avais compté pour 27D et 60Ob il me semble de pied de culture sois… 138 pied…

Stupeur dans le public

Je l’ai également vue prendre fuite avec Achille lors de son transfert.

Consul Minos : C’est honteux

L'Énomotarque Sven : Il a reçu une flèche de notre garde et c’est évanouie à ce moment-là et a été emmener en prison. Voilà. J’en ai fini avec les accusations.

Consul Minos : Bien. Témoin suivant !

Un autre homme s'avance à la barre et enlève le casque de son armure comme son chef.

Achille : Je tiens à confirmer les dire de mon Enomotarque concernant le fait que le prisonnier à tenter de fuir à son arrestation. Je tenais à rajouter que cette homme semble désirer cacher des choses dans le grenier de son moulin. De plus durant l’interrogatoire que j’ai fait en prison, il disait clairement être responsable du complot même si Théodoros criait dans l’autre cellule de ne pas dire cela.

Consul Minos : Une fouille n’a pas eu lieu ?

Achille : Il faudra demandez à mon chef pour la fouille Sir.

L'Énomotarque Sven: C’est affaires sont dans les coffres de la prison.

Mediosys : Oui, vous les avez pris soins de me les gardez a vie.

Consul Minos : Silence ! Tu n’as pas la parole ! 

Achille : Sans oublié qu’il semblait refuser de travailler quand j’ai eu l’ordre de l’apporter au champ. Voilà j’ai dit tous ce qui est important d’être dit.

Consul Minos : Merci pour vos témoignages. La parole est à l'accusé…

L'accusé va à la barre, mais le juge et le garde le fait retourner à sa place (avec plus ou moins de violence.)

Le Grand Sénateur Arthuros : Qu'ils se mettent debout devant la tribune…

Un brouhaha s'élève de la foule.

Consul Minos : Seulement l'accusé à la parole!

Mediosys : Je disais donc que je tenais à taire les rumeurs. Je ne cache rien dans mon moulin. Vos gardes ont bien dû le constater puisqu'ils ont pris le soin de tous prendre.

Le Grand Sénateur Arthuros : En même temps, tu as tout fait disparaître avant…

Mediosys : Je devais obéir à mon maître, peu importe ses ordres, que je lui appartenais. Mon Champ a été ravagé, car une fois de plus j'avais des ordres, mais mon moulin a bien été pillé.

L'accusé redemande les chefs d'accusation et ils sont répétés.

L'accusé ne veut pas se rasseoir malgré les ordres du consul Minos et est forcé par les gardes à la faire.

Consul Minos : Sir Arthuros, vous avez la parole !

Le Grand Sénateur Arthuros : Puis-je posais des questions à l’accusé?

Consul Minos : Oui vous pouvez.

Le Grand Sénateur Arthuros s'approche de l'accusé.

Le Grand Sénateur Arthuros : Que penses-tu des ordres que ton maître t'a donnés ?
 
Mediosys : Je n'avais pas à exprimer mon avis.
 
Le Grand Sénateur Arthuros : Certes… Ce qui est normal… Mais que te disais-tu sur ces ordres… Soudain ?
 
Mediosys : Et bien en réalité ? Je connaissais son projet. Je comprenais dans le sens chaque ordre
 
Consul Minos : Répondez clairement à la question !
 
Le Grand Sénateur Arthuros : Mais étais-tu favorable ou défavorable ? Les exécutais-tu avec peine ou conviction ?
 
Mediosys : Aucune conviction dans mes gestes, mais connaissant les dessins de mon maitre, je m'y appliquais
 
Le Grand Sénateur Arthuros : Le soutenais-tu ou tu étais contre ce qu'il te demandait
 
Mediosys : Je ne posais pas de questions ! Pour la troisième fois.
 
Le Grand Sénateur Arthuros : Mais tu te dis philosophe ?
 
Mediosys : Sophiste
 
Le Grand Sénateur Arthuros : Alors que lorsque je suis venu t'avertir que ton maître avait été arrêté et que tu allais être forcé de travailler pour la cité, tu nous as fait tout un discours en nous répétant que tu étais un philosophe, que JUSTEMENT, que ton maître… avait raison de ce qu'il faisait. Alors, ne dit pas que tu ne pensais rien…

Mediosys : Je nie ces faits.

Le Grand Sénateur Arthuros : Nous avons quatre témoins !

Mediosys : Mais en tant que Sophiste, je comprends en effet le point de vue de mon maître.

Consul Minos : Bien, Allez-vous rasseoir. Nous ne tirons rien de ce… magouilleur. La sentence va être annoncée! 

Mediosys : Ne devriez-vous pas être objectif sir en tant que juge ?

Consul Minos : Je le suis et je ne t'ai pas donné la parole ! Plaidez-vous coupable ou non-coupable?

Mediosys : Je plaide coupable pour complot et délit de fuite et non coupable pour Embargo.

Consul Minos : Bien, vous êtes déclaré coupable ! La sentence est de 11 Drachmes 25 Oboles. Et 10 Jours et 8 heures de prisons.

La séance est levée.

Le prisonnier est emmené pour commencer sa peine après avoir été équipé de Fers.
avatar
xypatya

Messages : 26
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 23
Localisation : En chemin vers l'avenir

Mon personnage
Nom/Prénom: Damara
Métier: Scribe/Historienne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum