[Refusé] Bouhpayal

Aller en bas

[Refusé] Bouhpayal

Message  Bouhpayal le Sam 27 Juin - 11:10

1) Présentation IRL
 
Je me prénomme Arnaud. Je vis dans le sud du petit pays qu'est la Belgique. J'ai 22 ans, je pourrais même dire 23 puisque la date de ce jour bienheureux (un peu de modestie dans ce monde de vantard !) approche à grands pas !
 
Je suis actuellement chauffeur de bus/car dans une grande compagnie française. 
Ce métier aux horaires particuliers ne me permet pas de jouer constamment à Minecraft. En effet, les horaires coupés sont souvent de mise, ceci impliquant que je peux commencer ma journée assez tôt et revenir assez tard. Bref, ceci pour dire qu'il faudra être compatissant si je ne suis pas le plus actif du serveur.
Il s’agit d’un métier très social où la bonne humeur est primordiale (mon avis personnel).
 
Pour me décrire un peu moralement, je dirai que je suis quelqu'un de très sympathique, dévoué et agréable.
L'excès de sympathie me rend parfois naïf. A croire que tout le monde veut la même chose que moi, je me suis souvent fait avoir sur des serveurs et à chaque fois me promettant de ne plus m'y laisser prendre.
 
Je connais Minecraft depuis quelques années déjà, suffisamment que pour ne même pas me souvenir de la date précise.
C'est un jeu que j'ai souvent critiqué avant de l'essayer. Le côté graphique simple et tout carré me déplaisait.
Après un essai à ce jeu, j'ai changé d'avis. Un jeu open-world (mon style préféré) où tout est permis, où toutes les techniques sont utilisables, où tous les styles de jeu sont acceptées aussi bien le fonceur que le tactique, bref un jeu incroyable !
Après plusieurs parties solos, je me suis lassé de ce mode, aussi vaste que dénué de vies humaines.
Après un long séjour sur un grand serveur pvp/factions, je me suis également lassé de ce mode où tout le monde veut faire la guerre à tout le monde. Il n'y a aucune entraide, aucune compassion, c'est la guerre constante.
Ceci pour dire qu'il me fallait changer de style de jeu, choisir quelque chose qui me convienne.
Un serveur role-play, où l'entraide est obligatoire, est tout à fait ce qu'il me faut !
 
 
2) Présentation IGL
 
Mon personnage se prénomme Aragis, un jeune homme de la vingtaine originaire d'Athènes.
 
Qualités/défauts :
 
+ Débrouillard
+ Agile
+ Sympathique
- Naïf
- Chétif
 
Compétences :
 
- Agilité
- Dextérité
- Malin
- Rusé
 
 
Introduction :
 
Impatient de voir le monde, je suis né après seulement huit mois de grossesse dans le quartier de Pláka, à Athènes. 
Une impatiente qui n'a guère plu à mon entourage... Je vais vous conter mon histoire.
 
 
Chapitre 1 : Naissance douloureuse
 
Ma famille était une famille athénienne de catégorie moyenne comme il en existait d'autres dans cette large cité dominant la Grèce.
Nous n'étions pas à plaindre, beaucoup souffraient de la pauvreté et des maladies de l'époque.
Enfin quand je dis nous, ce n'est pas la vérité ! 
A l'époque où notre famille était encore bien vaillante, je n'existais pas encore. 
Cette famille se composait alors de mon futur père, un tétrarque de l'armée grecque, et de ma future mère, une couturière plus par occupation que par profession, le salaire de mon père suffisait à combler les besoins de la famille.
Deux petits garçons étaient déja présents, Demetrios et Julias. 
Tout comme leur père, ils étaient nés robustes et aguerris, l'idéal pour devenir de grands guerriers !
Mais arrêtons-nous là pour la présentation de cette famille jusque la heureuse...
Passons plutôt à ce qui deviendra leur plus grand malheure : ma naissance !
 
Je suis né à Athènes de manière prématurée.
A la base, les accouchements ne sont déja pas évidents mais si l'enfant arrivait plus tôt que prévu, il se présentait une difficulté supplémentaire évidente !
Un médecin s'occupait de l'accouchement de ma mère tandis que mon père était parti boire un verre de vin afin de se détendre. Mes deux frères, âgés de cinq et sept ans à l'époque, attendaient à l'extérieur du domicile.
Deux heures de long travail plus tard, je suis sorti !
Un petit enfant chétif et pleurnichard, voila les mots qu’aurait choisis n'importe quel passant pour me décrire.
Mon père vint à la rencontre de ma mère et je ne saurais dire comment mais je me sentis déjà être un enfant indigne. Ce fut la première déception de mon père...
La seconde vint un peu plus tard.
Le médecin accoucheur constata une blessure créée par l'accouchement qui saignait anormalement fort.
Il ordonna aussitôt à mon père d'aller chercher du matériel à l'infirmerie de la caserne. Il accourut aussitôt, il détala les escaliers deux à deux et rejoignit la caserne. Miras, le médecin militaire, se trouvait là. Lorsqu'il aperçut ce qui devait être l'heureux tétrarque de la caserne tout paniqué, il prit son matériel et courut rejoindre le domicile qui servait provisoirement d'infirmerie.
Lorsqu'ils arrivèrent au bas de la porte, le médecin les attendais le regarde triste et désolé.
Je pense que mon père a immédiatement compris que leurs chemins ne se croiseraient plus que dans l'au delà.
Voila ce qui fut la deuxième et la plus grosse déception de mon père : j'avais tué ma mère dès ma naissance.
 
Les années passèrent et je ne fus jamais élevé comme un fils de l'officier athénien...
Certains jours, je manquais de nourriture, mon père prétextant qu'il n'en restait plus assez dans les marchés et que mes frères avaient plus besoin que moi de leurs repas.
Ceci n'est qu'un des nombreux exemples de l'abandon de mon père.
 
Et un jour, alors que je venais à peine d'avoir dix ans, un enrôleur de l'armée athénienne frappa à la porte.
Mon père et mes frères n'eurent d'autres choix que de le suivre, le devoir les appelait !
J’ai un peu honte de l’avouer mais je crois qu’un sentiment de joie m’a envahi ce jour, me voila débarrassé de ce père qui me détestait !
 
Me retrouvant seul, sans aucune source de revenus, je décidai de prendre les choses en mains !
Je fis mon baluchon pour quitter cette maison où rien ne me retenait.
Première chose à faire : trouver un travail !
Dans cette ville, le travail ne manque pas. Surtout avec cette guerre. Je décidai de trainer dans les tavernes du coin, les recruteurs y font souvent leurs affaires.
Je marchai parmi les gens qui ne me remarquaient guère, sûrement à cause de ma petite taille. Je regardai à gauche, à droite et par inattention je heurtai le fessier d’un grand homme fin et dont le visage était noirci.
-      « Fais un peu attention où tu mets les pieds morveux ! » m’élança t’il sévèrement.
Gêné et même un peu apeuré, je restai bouche bée devant son regard lançant des éclairs.
En voyant que j’étais impressionné, il me contempla.
-      « Tu cherches du travail petit ? »
-      « Oui monsieur » lui répondis-je à peine plus fort que le brouhaha de cette taverne
-      « J’ai ce qu’il te faut ! Tu es petit, tu passes partout, j’ai besoin de toi ! Cette guerre coute chère en ressource, les mines sont en pleine expansion. »
J’avais trouvé mon boulot : mineur de fond. Comme je m’y attendais, ce n’était pas le meilleur métier du monde mais bon je n’avais pas le choix.
 
Un grand cri me réveilla : « debout les morveux ! »
Je m’étais endormi la veille avec mes vêtements de travail, exténué.
Le contremaitre nous réveillait tous les matins dès l’aube pour attaquer la journée de dur labeur. Nous devions ramener près de 200 livres de minerai sur notre journée. Si ce n’était pas respecté, des coups de fouets nous attendaient.
Nous étions un groupe d’enfants recruté pour accéder aux endroits délicats de la mine.
Nous avions presque tous la même taille mais je pense que beaucoup d’entre eux étaient plus jeunes que moi.
Un grand escalier nous amenait dans le dédale de tunnels creusés. Et la chasse était lancée. Équipé de ma petite pioche, je me ruai sur chaque minerai que l’on apercevait.
Il faut dire que cela devenait de plus en plus rare dans cette mine.
 
Le coq chanta et une minute à peine après, le contremaitre à son tour. Nous étions habitués à ce roulement. C’était parti pour une autre journée de travail.
Arrivé près de la mine, une troupe se trouvait devant l’entrée.
Le contremaitre prit la parole :
-      «  Ecoutez moi tous ! Une grosse partie de la mine s’est effondrée. Le temps que tout ceci soit consolidé et réparé, nous enverrons nombre d’entre vous travailler dans d’autres mines plus au sud ! »
La moitié de mon groupe dut rester pour passer à travers les gravas et récupérer ce qu’ils pouvaient encore.
Je faisais partie de l’autre moitié, délocalisée dans les mines du Laurion.
Nous avions rendez-vous le lendemain sur les quais pour rejoindre cet endroit éloigné.
 
 
Chapitre 2 : la galère
 
 
J’arrivai devant les quais. Une grande voile rouge et blanche, une figure de proue qui ressemblait à un monstre marin, un imposant bâtiment qui nous attendait.
C’était donc avec cela que nous allions faire notre trajet.
Autant il semblait très impressionnant vu de l’extérieur, autant dedans, on voyait que le bateau n’était pas tout neuf. Quelques planches étaient craquées et menaçaient de céder, le mat semblait attaqué par les vagues de sel incessantes.
Beaucoup d’entre nous durent prendre place dans la cale pour ramer. Encore une fois, je fus épargné grâce à mon allure chétive.
 
Cela faisait déjà plusieurs jours que nous voguions, pourtant j’avais l’impression que nous étions là depuis des mois. Le temps était long, horriblement long !
Le capitaine nous ordonnait bien de nettoyer sa galère mais rien de plus gratifiant.
 
Un matin, au beau milieu de la mer Egée, la vigie annonça une voile inconnue à l’horizon.
Le capitaine prit sa longue-vue et l’on put sentir la panique l’envahir.
-      « Drapeau noir ! » s’écria  la vigie.
C’était des pirates. J’imaginai que le sort réservé à ses victimes n’était pas très agréable vue la panique engendrée.
Certains sautèrent par-dessus bord, la panique me fit perdre tout sens de logique, si bien que j’allai ma cacher dans la cale.
Le navire fut abordé et j’entendis des bruits de combat sur le pont.
Puis, plus rien. Ce calme dura une minute avant d’entendre à nouveau des bruits de pas.
Je restai pétrifié dans ma « cachette ». Très vite, les pirates se ruèrent dans la cale.
La cale est bien souvent le premier endroit où les pirates vont récolter leur butin. Pourquoi m’étais-je caché là ? Je me sentis d’abord incroyablement stupide puis terriblement effrayé en voyant arrivé ce qui semblait être leur capitaine.
-      « Tiens, regardez c’ qu’on a là ! »
Le reste de l’équipage cria comme une meute, comme si j’étais un butin en plus.
Il me remonta sur le pont et je vis un massacre. Beaucoup étaient morts mais certains se trouvaient à genoux face contre terre.
C’est alors que j’entendis le capitaine dire à ses subordonnés :
-      « V’la d’ja une belle brochette d’esclaves ! »
Ils allaient nous vendre… Mo  sort aurait pu être, relativisai-je en regardant les cadavres jonchant le sol.
 
Le reste du voyage se déroula sans autres encombres, toujours la face contre terre.
Nous posâmes pied à terre et fûmes débarqués comme de vulgaires objets sur une petite île du nom de : Asturia
 
 
 
P.S : Il ne s’agira certainement pas du meilleur scénario que vous ayez jamais vu mais sachez que ceci m’a demandé beaucoup d’efforts pour tenter d’intégrer ce serveur.

En espérant ne pas vous déplaire, je vous salue !

Bouhpayal

Messages : 4
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Gatarlo le Sam 27 Juin - 18:03

Bon... Allons directement au but.
Ta candidature est bien ordonnée. il y a plusieurs parties (dont les parties demandée comme l'enfance) une description physique et morale de ton personnage.
Mais tu ne précise pas quel métier tu veux faire (si tu ne sais pas tu va finir garde donc réfléchi bien) et il y a TROP de fautes de conjugaison. Les principales sont de l'imparfait ("j'avai" au lieu de "j'avais").
Il y a également quelques fautes d’orthographe mais elles ne gênent pas la lecture.
Mais sache que c'est un bateau de marchand qui vend les esclaves à Asturia et non un bateau pirate.
Je te laisse donc rectifier tout ça.

Cordialement.
Le seul et l'unique modérateur whitelist.
avatar
Gatarlo

Messages : 118
Date d'inscription : 19/12/2014

Mon personnage
Nom/Prénom: Dalbur Galbor
Métier: Apothicaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Bouhpayal le Dim 28 Juin - 20:28

Merci de ta réponse ! Je vais tenter de corriger cela au plus vite.

Par contre bête question, le jeu original (version achetée) est elle obligatoire ?

Bouhpayal

Messages : 4
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  MiniLepers le Dim 28 Juin - 23:06

Bonjour à toi cher candidat !
Pour répondre à ta question, oui une version "payante" est nécessaire car lors de l'ouverture du launcher l'identifiant et le mot de passe du compte Minecraft est demandé.
Bon courage, bonne "chance" et à bientôt je l'espère,
Mini'

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
MiniLepers
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 19

Mon personnage
Nom/Prénom: Minos
Métier: Consul, Esclavagiste

https://www.youtube.com/MiniLepers

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Averilldu59 le Lun 29 Juin - 7:45

Bonjour,

comme l'a dit Gatarlo ce n'est pas un bateau de pirate qui va te vendre à Asturia mais un bateau marchand. Par contre, il a oublié de te dire que les compétences que tu as attribuée à ton personnage ne sont pas des compétences, je t'invite à regarder dans le sujet "Système des métiers".

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Averilldu59
Fondateur

Messages : 399
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 26

Mon personnage
Nom/Prénom: Averill Kostas
Métier: Roi, Viticulteur

http://asturia.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Bouhpayal le Lun 29 Juin - 10:16

J'ai un compte sur Minecraft.net mais je n'ai pas pour autant la version payante...
Je dois donc passer mon chemin ?

Bouhpayal

Messages : 4
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Averilldu59 le Lun 29 Juin - 14:00

En effet, si tu n'as pas de version officielle et légale de minecraft, tu ne pourras pas rejoindre le serveur.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Averilldu59
Fondateur

Messages : 399
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 26

Mon personnage
Nom/Prénom: Averill Kostas
Métier: Roi, Viticulteur

http://asturia.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Bouhpayal le Lun 29 Juin - 14:12

Et bien comme je ne compte pas en acheter sur pc, je vois donc qu'il me sera impossible de rejoindre votre communauté.

Un long travail de gâché pour ma part...

Bonne continuation à vous

Bouhpayal

Messages : 4
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Averilldu59 le Lun 29 Juin - 16:58

Dommage pour toi. Personnellement, je ne trouve pas que ce soit du "travail gâché" mais bon, c'est ton point de vue...



Candidature refusée.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Averilldu59
Fondateur

Messages : 399
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 26

Mon personnage
Nom/Prénom: Averill Kostas
Métier: Roi, Viticulteur

http://asturia.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Refusé] Bouhpayal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum